6ième étape : El Vilar – refuge El Cortal

long.20,30km.  7h.56 (! s.v.p. ) +820m. – 642m.

Après avoir passé une bonne nuit sans orage, car il menaçait dans la soiréeimg_1227, nous démontons l’enclos électrique sur batterie, qui nous gardait Camélia, nous l’équipons pour continuer le voyage ( on sent dans ses expressions un  » peu de lassitude », il y aura pas mal de route goudronnée sur ce parcoursimg_1236, avec de nombreux  croisements, qui pourraient être dangereux, d’ être deux a facilité l’allure ( sans doute un des deux faisait le policier les bras en croix aux carrefours, avec le gilet de survie…),  mais l’auteur ne le dit pas…

La traversée du pont sur le Sègre à Bellver  nous a d’ailleurs posée un petit problème, avec Camélia, qui avait peur de marcher sur le trottoir à coté du vide,. Donc nous avons du monopoliser la portion de droite de la route pour la traverserimg_1218, qu’elle aventure…, puis le voyage suivi son coursimg_1237, mais en arrivant à Bellver sur Cerdagnyaimgp0266,img_1217   img_1222   une petite faim nous faire une pause repasimgp0267img_1219 avant d’attaquer le colimgp0272 qui mène au refuge, il nous reste la moitié du parcours à effectuer, la bonne météo nous gratifie de paysages somptueux, avec des orages en formation, qui n’éclaterons pas.img_1214

Le refuge est confortable, et il y a un enclos qui l’entoure, un plus pour Amélia.

Ambiance sympathique, avec un groupe de catalans, dont une fille faisait des massages avec les pieds ( l’auteur ne dit pas s’ils ont eu droit à ses services, ni qu’est ce qu’elle massait en plus….imgp0277°

A suivre, bonne nuit.