de l’Atalaye à la Grande Plage

D : Après avoir été au bout du rocher de la vierge, et admirer le large point de vue, et peut-être se mouiller si une vague coquine passe par dessus le parapet. Maintenant la mairie en barre l’accès par mer trop forte.

vierge

vierge

On se glisse dans la loge de théâtre pour la photo,3-P1030301, on longe l parapet, attention si c’est fort, ça mouille1-IMG_2166puis on monte le petit escalier qui monte sur le plateau de l’Atalaye , est maintenant une promenade aménagée, avec la sortie du musée de la mer. des sentiers amènent à un belvédère ou il reste le support en pierres de tailles de l’emplacement de la cloche d’alarme qui sert pour prendre des photos avec le phare en fond. P1030313De là, on a une vue dominante sur la grande plage, puis à droite sur le port. D’ailleurs, on va y descendre au milieu des hortensias et des tamaris. On débouche sur les premières crampotes (petites maisons attribuées aux détenteurs d’un anneau de bateau), et autrefois cabanes où les pêcheurs mettaient leurs filets et autres matériels.Il y a aussi des associations tournées vers les sports aquatiques : plongée, voile etc…

Depuis l’aménagement du domaine maritime, il est accordé des concessions de restaurants et divers commerces. Évidemment en saison il y passe beaucoup de monde, et les terrasses sont pleines de touristes voulant manger des produits de la mer dont les restaurants se sont spécialisés. Les deux bassins sont pleins de petits bateaux ( la liste d’attente est longue), mais ne permet pas l’entrée de yachts. C’est donc assez convivial, car la plupart des utilisateurs sont des biarrots, c’est un peu le coin ‘ café du commerce’.P1030314

A marée basse, les bassins sont à sec, et passé le dernier, il y a une zone de rochers où à marée basse,  l’office de tourisme organise les concours de pêche aux crabes pour les enfants, et les parents…. Si la marée est basse, on peut passer sous le pont du Basta, et arriver sur la grande plage.1-DSC01418 Quand la mer est 2-P1050352forte

port

port

En remontant du port, et la surplombant, l’église Sainte Eugénie, marqua l’histoire de Biarritz à la fin du XIX°, et la place est bordée d’hôtels et restaurants,on descend sur le trotoir entre les tamaris, en dessous du célèbre Bellevue :qui un casino où, les fortunes d’Europe venait flamber,on arrive au Basta, superbe rocher relié à la terre par un pont vouté du plus bel effet, du sommet aménagé belle vue à 180°, la suie de la balade du bord de mer partira de là.