La traversée de Biarritz


A : Ilbaritz et Marbella

Je suis de Biarritz, et je me suis rendu compte, que bon nombre de touristes de passage dans notre ville,vont, pour le plus grand nombre se contenter d’aller à la plage ,puis de déambuler de la grande plage au rocher de la vierge, de pousser jusqu’à la côte des basques , c’est bien. Le plateau du phare est plutôt visiter en voiture.

Je vais ici proposer une traversée de Biarritz,à pied, du Sud au Nord,pour pénétrer peu à peu dans Biarritz. Mais, partir du phare avec la vue somptueuse, est aussi faisable, vous vous rendrez vite compte, que, selon les marées, le soleil, le vent, tout peut être différent, donc attirant. Pour donner au lecteur une idée de ce que fut Biarritz, j’ai emprunté des liens aux recherches de Monique Beaufils ,Monique et Francis Rousseau, dans Biarritz-promenades.

:Se garer au parking de la Cité de l’océan (à visiter, 1h., ainsi que le Musée de la mer,1h30, voir O.T.), longer l’espace paysagé de graminées qui vous amène à un rond-point, à gauche vous apercevez soudain l’océan, et le trait de côte.En descendant, le chemin débouche sur le promenoir.Cette promenade pédestre, on la fait en flânant pour profiter du spectacle permanent, mais jamais pareil du parcours.  La plage ibaritzd’Ilbaritz,domaine partagé avec Bidart, petit village basque( milieu du chemin en basque), la commune s’étant construite à cheval de la route d’Espagne .Le promenoir bute sur une falaise dominée par un château excentrique: il fut construit par le baron de l’Epée en 1895, et sa structure et son intérieur réalisé par un architecte biarrôt, Mr Hugenin, qui participa à d’autres constructions d’envergure à l’époque, pour abriter l’orgue le plus grand jamais réalisé alors ( il est au Sacré Cœur à Paris ) Cette ‘folie’, qui devait comprendre tout un réseau de constructions, de tunnels , pour accéder à la mer, jamais finis fut revendue vite après, servit d’hôpital pendant la guerre de14/18, puis tomba dans l’oubli, et, malgré les pillages, il fut classé, et tout récemment acheté pour en faire un hôtel grand luxe ?P1030187

Il est entouré par un parcours de golf avec des trous (9) dominants l’océan. A marée haute, les vagues déferlent jusqu’à la falaise, en l’érodant. A marée basse, une plage lisse s’offre au promeneur,la vue est somptueuse avec se détachant du ciel les montagnes:la Rhune (Larroun ) les 3 couronnes,à cause de la vue d’ici, mais le vrai nom est, peña de Haya. et se jetant dans la mer, le Jaiskibel, formant la frontière, et, on peut aller jusqu’à la plage d’Erreteguia, endroit classé et non constructible, avec un parking et d’où part pour l’instant, le départ du chemin balisé qui va ainsi de plages en collines au dessus de l’océan, traversant, villages et cités, jusqu’à la frontière avec l’Espagne, mais surtout avec le Gipuskoa : une des 7 communauté  d’Euskadi( Pays Basque sud), qui fait partie du chemin littoral cité plus bas .

En Iparalde (le pays du nord), en Fance, on trouve : le Labourd (de Bayonne à Hendaye, et les collines vers Ustaritz, Espellette…). La basse Navarre ( le piémont des Pyrénées, séparant de la Navarra, communauté en Espagne . La Soule, la plus petite et la plus isolée des 7 provinces basques, mais la plus conservée de par son accès.

En Hego alde( le pays du sud) : Le Gipuskoa, limitrophe à la France, avec pour Saint Sébastien ( Donosti) comme ‘métropole’ grande ville industrielle, mais aussi, avec sa perle la ‘Concha’, plage en forme de coquille, et qui était la villégiature des rois d’Espagne. La Biskaia, avec sa métropole de Bilbao (Bilbo) qui a sut revivre de l’occupation franquiste et de ses usines désaffectées, pour renaitre avec  le Gugeneneim comme tête de pont. Enfin l’Alava, vers l’intérieur, bordée par les terres de Castille et la Rioja, le parlement d’Euskadi  se tient à Vitoria (Gasteix), métropole de l’Alava

Ce parcours,  balisé en G.R., devrait intégrer le G.R. traversant toute l’Europe par le littoral. la portion qui unit Saint Jean de Luz à la frontière par Hendaye, est dénommée : le sentier du littoral, et se trouve sur le net( 1/2 journée )

Nous continuerons dans le prochain article notre marche vers Biarritz citée par sacha Guitry :’ plage des rois et reine des plages’