Le tour de l’Ossau

Accès : De Oloron prendre la direction du col de Pourtalet, et à la sortie de Gabas, prendre à droite vers l parking de Bouis-Artigues: ce parking à été fait il y a quelques années, afin d’empêcher le parking anarchique en haut. Il y a ainsi un peu plus de dénivelée , cependant, en été une navette emmène les touristes qui veulent visiter le ou les lacs.

Pour les montagnards, pas de navettes, 1/2h. après, nous voila à coté du petit refuge privé de Bious,

Carte : Ossau 1/25000

Difficulté : moyenne par temps normal, penser à retenir les nuitées en refuge

Départ : Cette sortie est un des grands classiques des Pyrénées, certains là font dans la journée,d’autres prennent leur temps et, peuvent faire le grand tour de la vallée comme suit :: Du parking, passer devant le Refuge de Bious-Artigues et emprunter le large chemin. Traverser le Gave de Bious sur un pont . Plus loin, au lieu de retraverser le gave, prendre le sentier qui monte à droite dans la forêt (marquage GR10). Le sentier monte franchement pour atteindre une clairière. Toujours rester sur le GR10 : on atteint les lacs d’Ayous, d’abord le Lac Roumassot, puis le Lac du Miey et enfin le Lac Gentau, après un ressaut. Quitter le GR10 (direction Col d’Ayous) pour prendre à gauche en direction du Refuge d’Ayous, là il est intéressant de prévoir d’y passer la nuit, Pour cela il n’est pas utile de démarrer tôt , car il ne faut que 2h.à 2h.1/2 pour y arriver. Vous pouvez porter le pique nique, et s’arrêter sur un des nombreux  coins d’où l’on a une belle vue sur la vallée qui monte jusqu’à la frontière espagnole, au dessus de Astun

 

 

.

Une fois posés vos sacs au refuge, vous pouvez aller jusqu’au lac, et attendre les bons moments pour prendre des belles photos qui plus tard vous rappelleront cet endroit extraordinaire qu’est le massif de l ‘Ossau, et, notamment le coucher de soleil sur les flancs du Jean-Pierre

Un repas roboratif requinque le groupe qui va marcher 6h.le lendemain.

Le matin, le jean pierre toujours aussi majestueux accueille le soleil sur son flanc est.le groupe va entreprendre de le contourner en passant par les lacs

Bersau au pied du pic de la Hourquette, après la marre cotée 2082, le sentier balisé va arriver à un croisement : tout droit:

 les courageux peuvent aller au col des moines 2119m.et y voir les montagnes d’Aragon,Astun,vers Candancchu. Pour redescendre, rejoindre le balisage emprunté par les autres randonneurs et le lac de Casterau, en passant par le lac du plaa et le lac paradis( +1h30 ).

Le balisage qui a bifurqué vers l’Est, passe devant une petite cabane,puis la cabane abri de cap de pount, continuer vers la cabane de Peyreget, rejoindre le tracé de tour de pays(tour du pic de midi d’Ossau ),jusqu’au lac de peyreget. Là, deux options :

A : suivre les cairns vers le col de peyreget,2208m. passage sur de gros blocs spectaculaires entre les parois de l’Ossau et le pic de Peyreget, puis descente vers le refuge de Pombie 2031m.(ceux qui ont peu d’équilibre prendront l’option B ( 1h30 )

B : les autres peuvent suivre le balisage qui prend en écharpe dessous le pic de Peyreget au col de l’iou 2194m point très visité en raquettes. ,avec une belle vue sur le cirque d’Anéou, rejoint le col de soum de. Pombie , 2129m., avant de rejoindre au pied des falaises de l’Ossau.L’horaire est donc variable selon le niveau mais on prend son temps pour jouir du paysage en prenant la journée sans arriver tard au refuge qui est petit.

On peut admirer le coucher de soleil sur les falaises , et peut-être voir des montagnards en escalade juste au dessus

Le lendemain le lever de soleil est magnifique, et après un solide petit déjeuner, on peut attaquer la dernière journée là aussi avec deux options ;

A : le balisage part vers en montant au col de Suzon 2127m. : d’où part la voie classique d’escalade du pic, descend dans la vallée dessous le massif, les cornes de moundeils, le doigt de moundeils , passe dessus la cabanes de magnabaigt,( on peu attendre ici ceux qui font les crêtes pour le pique nique )  arrive au col long de magnabaigt, puis descend en zigzag au refuge de bious artigues, fin de la rando, par beau temps une des lus belles des Pyrénées

B ; au col de Suzon, quitter le premier groupe, et partir à droite sur les crêtes du pic Saoubiste,puis vers le col de saoubiste, viser le pic de Cherue, en passant par le col de magnabaigt, suivre la crête lavigne cherue, avec des vues magnifiques sur le massif est de l’Ossau, arrivé au col de lavigne, prendre une des sentes qui descendent vers la cabanes de magnabaigt, point de rencontre de l’autre groupe, s’il y a lieu ? ,qui aura eu le de déboucher une bouteille…Sur cette partie, c’est presque sur de voir des isards(photo : sur la crête à gauche)

Le tour de l’Ossau peut se faire dans une journée( il faut aimer marcher vite), mais il y a un topo.Pour ma part, j’ai participé plusieurs fois au tour de l’ossau en ski de montagne en équipe avec mon club, où en solo ( environ 3h. )les premiers étaient déjà à l’apéro : les gagnants : des gendarmes du peloton de hautes montagnes en 1h30 ?… mais depuis une avalanche mortelle lors d’un balisage, et la course a était annulée il y a une vingtaine d’année (souvenir souvenir…) je n’ai plus de photos, elles sont parties lors d’un cambriolage