Les crêtes d’ Iraty

Accès : par Saint Jean pied de port où Larrau, au parking des pistes de fond alt.1319m. ( voir météo Iraty )

Carte : 1347ET fôret d’Iraty

Difficulté : aucune par bonne condition méteo ( c’est une sortie à faire par beau temps)? 3h30à 5h.

Dénivelée : 300 à 500m.

Départ : emprunter pendant quelques mètres la piste de fond, en faisant attention à ne pas marcher sur les traces. Sur la gauche prendre une piste qui dessert un chalet, puis dès que l’on peut, monter en zigzag, en utilisant au mieux les courbes de niveaux, pour atteindre l’orée du bois, et le début de la crête (1), de là aller au point côté 1402m., puis suivre le cheminement de la crête, au gré de son humeur, et de la qualité de la neige : le panorama commence a être splendide, jusqu’au col de Méhatzé (1383m.). On remonte toujours vers le Sud. On aperçoit en contre bas la piste de fond, et, de l’E. au S., le majestueux paysage de la Haute-Soule, le seigneur Orhy, et la chaine du Pic (Annie.

Toute cette crête est « ornée » de postes de chasse à la palombe dont le revenu des adjudications servent à l’entretien des pistes, cayolars et chalets.

Après l’embranchement descendant à la piste on peut :

Soit, au point 3, prendre en écharpe pour monter au Péllussagné 1594m., descendre au col de Sensibil 1537m., et, remonter sur la crête d’Odeyzugagna 1610m., sur laquelle, on pourra naviguer selon le terrain, jusqu’à la côte 1610m., descendre au point côté 1528m., et la piste, d’ où l’on pourra remonter le long des postes de chasse jusqu’au Bizkartzé 1652m( pour les bons marcheurs )., point de vue rapproché du magnifique pic d’Orhy, 2017m.premier 2000 des Pyrénées Atlantiques, et ses flancs réservés aux randos d’été, ou d’automne.

Le retour se fera par le même trajet, et offrira des vues différentes. Il n’est pas souhaitable bien que tentant d’emprunter la piste de fond.

Les moins en jambes pourront se contenter de faire demi tour au point 1610m. ( 1 heure de moins )

word cretes Iraty