Pic d’Orry

Le pic d’Orry est le premier 2000 m.( 2017m.) de la chaine des Pyrénée. Il est le seigneur du Pays Basque, dominant la Soule et la haute Navarre, qui se relie par le Port de Larrau d’ où L’ascension la plus courte et facile  en montant en voiture depuis  Larrau pour la partie française qui nous conserve. Nos amis montagnards du Pays Basque sud peuvent y monter aussi.,Il ne reste que à suivre le crête pour arriver au sommet, sans difficultés, faire toutefois attention à la crête, et le vide quand il y a du vent. C’est  déconseillé d’y monter par vents forts ou bien sur brouillard.

Il y a plusieurs voies d’accès, avec plusieurs niveaux différents :

En partant des chalets d’Iraty, en suivant les crêtes jusqu’au col de Tartha

En partant des cabanes d’Orgambide  vers Tharta, et le même final que précédemment

En partant du port de Larrau

En partant des cabanes d’Orgambide  , mais accès par le versant Sud

En partant des forges de Larrau, la plus longue, et le plus grand dénivelé

Donc, un grand choix, la plus facile, c’est celle qui part du port de Larrau, c’est aussi la plus courte, qui peut se faire A.R. en moins de 3 h., et donc avec la belle montée en voiture depuis Larrau de visiter le secteur.2h.a.r.

La plus longue et le plus grande dénivelée ( 1350m. ), c’est celle qui part des anciennes forges d Larrau,aprés un petit pont à droite, se garer en venant d’iraty, et avant en venant de Larrau, en montant le versant boisé N qui débouche dans le cirque d »Alupina ( 1395m.), et rejoint la crête sommitale à l’est de la brèche d’Alupiña. Il est intéressant de choisir cette ascension, quand on dispose de plusieurs voitures, et, dans ce cas en laisser une au parking des chalets d’Iraty, dans ce cas, on peut revenir en faisant toute la crête, depuis le col de Tharta, en passant par le col  de Milgaté, de Sensibil  de Artanolatzé, de Méhatzé, passé par le point 1402, le réservoir et a travers le bois jusqu’à un chalet, et rejoindre le P., ou, de Méhatzé, descendre à la route , et, le P. Parcours magnifique, mais de grande ampleur, à réserver à des montagnards aguerris, par beau temps, et quand les jours sont longs

On peut aussi partir de Larrau par la chapelle St. Joseph 2h.,le col de Eyromendy, suivre la crête herbeuse S.O., le piton Artchouriteria 1829m., descendre un petit col, puis grimper entre les blocs vers le sommet

 Beaucoup de monde monte depuis les cabanes d’Orgambide, le col de Tharta, et la brèche d’Alupiña (délicate pour les novices ), moi, j’aime bien montée par le versant S.O., c’est à dire partir du virage plus bas que les cabanes, et prendre la piste plein S, on chemine entre les arbres et quelques centaines de mètres plus loin dans un virage dégagé, d’où l’on aperçoit les flancs en dessous de la crête, on prend à gauche (cairn ), et l’on monte en zig zag pour rejoindre comme on veut : soit la crête et la suivre à droite jusqu’au sommet, soit aller vers la droite pout rejoindre l’épaulement sud et, rejoindre le sommet. Selon la cadence imprimée on peut être au sommet entre 2 et 3h.si on fait les bordures des bois à l’époque des cèpes.

Pour redescendre, on revient par la brèche ( faire attention ) , le col de Tharta ( dédié depuis des années à l’observation des passages de palombes ), et rejoindre la voiture peu après les cabanes (4h 30 )

pic-dorry