W.E. Paques 2015

                3 jours en vallée d’ASPE

 

Le vendredi soir les infos météo n’étaient pas fameuses, cependant Nicole qui encadrait le groupe de 9 adhérents de l’Asca, maintient le départ à 7h30, et elle a bien fait puisque la journée c’est passée sans pluie, et même avec un peu de soleil.

Après m’avoir déposé au gîte « maison Despourrins » à Accous,P1030884  ils sont partis pour faire avec les raquettes : les cabanes d’Ansabère,cabannes d'ansabere lac  d'estaing vallée déaspe 04 05 avril 002 par le tracé normal, les cabanes étaient fortement ensevelies sous la neige, et comme elle était assez molle, Nicole,cabannes d'ansabere lac  d'estaing vallée déaspe 04 05 avril 005 pour un premier jour, avec le voyage dans les jambes décida de piqueniquer là, puis de redescendre tranquillement pour s’installer au gîte, avant de sacrifier au traditionnel « apéro », mais ce soir, c’est la tournée de Pampi qui fête son anniversaire..,donc les diverses bouteilles et amuses gueules apportées par les autre sont rangées pour le lendemain.

Comme d’habitude dans ce gîte un bon repas roboratif nous cala, mais nous avons fini la soirée dans la gaité ,avec un petit « dijo » fabriqué par Pampi avec la collaboration, oh, combien importante de Chantal

.P1030907

Après une bonne nuit, on voit qu’il va faire beau, et le déjeuner avaléP1030918,P1030926 les voitures vonbrissent et partent attaqué le col du Somport via le parking de Sanssanet, départ du parcours pour le lac d’Estaens, situé en Espagne, mais il n’y a plus de carabiniers, mais beaucoup de monde, et, un autocar d’enfants basques espagnols de 6 à 8ans ; du jamais vu, ils sont terriblement sportif de l’autre côté.La aussi, bien de neige, mais molle, alors pas question d’approcher le lac, pour y faire quelques glissades. Si à Accous le vent du Nord soufflait, en haut, à l’abri du vent ils ont « pris ». Après une boisson au Permayou, et une bonne douche, ils eurent le courage de faire le tour d’Accous, ses belles maisons retapées, lavoir, source, et bien sur, presque en haut l’église,que j’avais fait le matin. Au retour, l’apéro, le repas, quelques chansons échangées avec des bigourdans aux belles voix, puis dodo.P1030911

Ce matin grand beau, petite gelée sur les pares brises, et direction, le col du Somport, la station de Astun, et la rando en raquettes vers le col des moines, inédit pour les participants. Au gîte, j’en profitais pour continuer mes topos, me promener, admirer les parapentes, en les attendant pour retourner au Pays Basque